Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oser l'innovation non technologique

Le rapport Beylat-Tambourin d'avril 2013 et ses 19 propositions, s'ouvrent par l'affirmation qu'il n’y a pas de définition de l’innovation mais qu'il est possible d'énoncer quelques unes de ses caractéristiques. L’innovation est un processus long, imprévisible et peu contrôlable; l’innovation ne se réduit pas à l’invention et l’innovation n’est pas seulement technologique. En fin de processus, sont créés des produits, des services ou des procédés qui font la démonstration qu’ils répondent à des besoins et créent de la valeur pour toutes les parties prenantes. L'innovation se constate par le succès commercial ou sociétal qu’elle rencontre. Ceci explique qu’elle naît souvent aux marges des entreprises existantes et dans des interactions avec des acteurs très différents.

L'innovation est "aussi non technologique"

La tendance actuelle est à la dynamisation de l'innovation non technologique. L'article "Développons l'innovation non technologique en médecine" parle d'innovation d'usage. Et aussi de la Renault Espace où l'innovation résidait dans l'ergonomie ou d'usage du véhicule. Et du détournement d'usage d'une technologie ou d'un produit existants. La Banque publique d'investissement, Bpifrance, développe un soutien spécifique aux innovations non technologiques, tout comme la région Ile de France a conçu son Prêt Participatif Développement PPD INNO. Le site du Ministère du redressement productif fait aussi référence à l'innovation non technologique et notamment à l'excellence opérationnelle (lean management) au service de l'innovation organisationnelle. L'innovation frugale qui consiste à faire mieux avec moins prône l'innovation qui peut être certes technologique, mais qui y ajoute souvent le non technologique comme facteur de réussite. Dans un autre ordre d'idée, on peut citer l'investissement dans l'innovation artistique plutôt que dans l'innovation technologique, et les bénéfices d'investir dans l'art.

Quand l'innovation non technologique deviendra l'innovation

Il est frustrant d'utiliser une figure de style pour aborder des innovations, par ce qu'elles ne sont pas. De ne pas avoir d'alternative à "non technologique" pour parler d'innovations qui peuvent aussi positives qu'une technologie. On parle notamment d'innovation par l'usage, l'organisation, le modèle, le design... sans pouvoir les qualifier autrement que par "non technologique". Pour conclure ce billet sur l'innovation, citons l'initiative SOVAMAT où les industries productrices de matériaux dépassent les technologies pour contribuer à des innovations en questionnant la valeur sociale de leurs productions.

arnaud delebarre

24 mars 2014

Tag(s) : #Innovation, #Arts, #Audace

Partager cet article

Repost 0