Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Investir dans l'Art ou les technologies ?

Avant l'art, régler les choses sérieuses.

Ce 11 novembre 2013 dans l'émission "On refait le monde" (RTL), il y a accord des débatteurs sur le peu d'à propos d'investissements en matière culturelle d'un établissement de santé de Montpellier. Il aurait été urgent de ne pas acheter trois oeuvres d'art tant que des questions plus essentielles ne sont pas réglées : urgences, déficit financier de la sécurité sociale... Avec de surcroît des jugements négatifs sur l'esthétique et le prix des oeuvres acquises.

La logique des investissements est de maintenir des emplois ou "un vrai service". Même quand les investissements utiles génèrent une dégradation, par exemple environnemental, car un dommage accroît le PIB d'un pays du fait des dépenses pour le réparer. On investira dans un élevage intensif en Bretagne ou dans Skylander en Lorraine mais pas dans une oeuvre d'art. Pas sérieux.

Impact de l'innovation artistique et de l'innovation technologique

René Thom a déjà écrit combien il serait plus judicieux d'investir dans l'innovation artistique plutôt que dans l'innovation technologique [Sur le problème de l'innovation, Encyclopaedia Universalis, vol.17; Organum, pp. 81-82, 1968]. René Thom pensait notamment aux impacts environnementaux et aux impacts liés aux catastrophes industrielles. Kevin Spacey a fait campagne pour l'apport de l'art à la société et le maintien des investissements dans ce domaine. Il a argumenté que non seulement un dollar investi dans l'art et la culture en rapportait trente, mais aussi que la culture reste un facteur essentiel de développement de la société. L'argumentation de Thom et Spacey veut démontrer les apports matériels et immatériels de l'innovation artistique pour le bien-être de la société. Elle ne concerne pas, comme dans le cas de l'investissement de Montpellier, le marché de l'art et ses prix, ou la qualité des oeuvres et l'argument habituel du "morveux de trois ans" qui aurait pu faire aussi bien.

Arts et Ingénierie

Beaucoup d'écoles d'ingénieurs ont ou ont eu un nom ancien qui comporte "arts" : "Arts et Manufactures", "Arts et Métiers"... tandis que les temps récents ont vu l'ingénierie et l'art plus souvent dissociés. Et ce n'est pas ARTEM qui est une bonne opération de com et un projet immobilier qui fera dire le contraire. L'ingénierie est un métier de création et l'art et la technologie sont deux activités créatives susceptibles d'apporter de la croissance et d'être associées pour de meilleurs produits et services. Par ailleurs, des grandes écoles d'ingénieurs comme Supélec proposent aux élèves-ingénieurs des enseignements culturels et sur l'art. Pas seulement pour que leurs futures créations intègrent des facteurs esthétiques mais aussi parce que c'est un autre apport de l'art à la société que de produire des ingénieurs plus cultivés. L'innovation technologique et l'art devraient frayer plus souvent ensemble !

17 novembre 2013

arnaud delebarre

Tag(s) : #Culture, #Ingénieurs, #Arts, #Innovation

Partager cet article

Repost 0