Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cacou du mois. Décembre 2014

Le cacou du mois. Le trophée de cacou du mois distingue un individu pour son immodestie, son absence de résultats, ses abus, voire une certaine malhonnêteté. Ce mois-ci, l'homme d'Etat.

L'homme d'Etat est-il soluble dans l'analyse ?

Les commentateurs de la vie politique française analysent les actions du Président de la République à l'aune d'une présidentialisation. Les mêmes décernent aussi des brevets d'homme d'Etat, comme ces temps derniers à des Juppé ou des Poutine, pour de supposées qualités de stratège et de proactif. Le premier candidate aux primaires de la future feue UMP en se gardant du cambouis et sans énoncer de projet à part une alliance tactique avec le centre; le second a besoin d'aide diplomatique pour sortir sans ridicule d'un enlisement politique et économique qu'il a choisi.

Des micros-trottoirs témoignent de citoyens qui veulent un chef pour la France, tandis que d'autres voix insistent sur le partage des décisions parce que la légalité ne suffit plus à légitimer. "Homme d'Etat" est-il devenu un qualificatif attribué si aisément, qu'il en perd, comme le charisme, toute portée ? Décerner la qualité "Homme d'Etat" est devenu aussi vain que de qualifier les femmes aux responsabilités de "dames de fer" quand elles font seulement le job.

L'homme d'Etat est le cacou du mois de décembre 2014. Peuchère !

arnaud delebarre

3 janvier 2015

Tag(s) : #Femmes, #Le cacou du mois

Partager cet article

Repost 0