Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oxfam vient de publier un rapport à l'occasion du Forum de Davos avec une donnée reprise dans les médias français, en général libellée ainsi : "les huit personnes les plus riches du monde possèdent autant à elles seules que les 50% les plus pauvres des habitants de la planète (soit 3,6 milliards de personnes)". Le rapport d'Oxfam présente les choses ainsi. En français "seuls huit hommes détiennent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale"; en anglais "just eight men own the same wealth as the poorest half of the world". Cette phrase est curieuse dans la mesure où les 50% les plus pauvres et les 50% les plus riches constituent la population totale. Or les huit individus en question (Gates, Ortega, Buffett, Slim Helú, Bezos, Zuckerberg, Ellison, Bloomberg) font a priori partie des 50 % les plus riches. Dans ce cas, quelle est la fortune des 50% les plus riches, hors ces huit riches ?

Les données utilisées par Oxfam et son calcul probable

Oxfam cite ses sources, sans expliquer son calcul, dans une note : le Global Wealth Databook 2016 du Crédit Suisse pour la répartition des richesses dans le monde; le classement Forbes des fortunes (sans doute du 2 mars 2016) pour la richesse des huit premiers. Pour les huit milliardaires, le classement Forbes donne 75+67+60,8+50+45,2+44,6+43,6+40 soit un total de 426,2 milliards de dollars. A la mi 2016, le Crédit Suisse estime qu'il y a 4 841 193 000 adultes (pour une population mondiale de 7 341 557 000) dans le monde possédant en moyenne 52 819 US$ dont 33 517 de fortune dite financière, 27 963 de biens non financiers et 8 660 de dettes (52 819 = 33 517+27 963-8660 aux arrondis près), soit une richesse médiane de 2 222 US$ par adulte (page 98 du rapport du Crédit Suisse). Le Crédit Suisse estime la richesse mondiale à 255 708 milliards de US$ (p. 142) et donne en page 115 les déciles de la répartition de la richesse de la population mondiale. Dans l'encadré 1 page 12 du rapport en version française, Oxfam semble sommer les cinq premiers arrondis, soit 0,2%. Mais la somme des cinq premiers déciles de pourcentage de répartition de la richesse mondiale sans arrondi donne 0,32+0,17+0,08+0,02-0,43=0,16% (et non 0,2%). Or 0,16% de la richesse mondiale totale (255 708 milliards de dollars) fait 409,1 milliards de dollars pour la moitié la plus pauvre de l'humanité, somme effectivement inférieure aux 426,2 milliards des 8 milliardaires. Il reste 255 708-409,1-426,2 milliards pour la troisième "moitié", soit tout de même 254 873 milliards.

En résumé

La richesse mondiale ne serait donc pas répartie en trois moitiés, celle des pauvres, celle des riches et celle des huit milliardaires les plus riches, comme semble l'indiquer le communiqué. Car l'extrait de l'encadré 1 du rapport Oxfam explique que la richesse de la moitié la plus pauvre de la population s'élève à 1 500 milliards de dollars, soit la fortune cumulée des 56 personnes les plus riches au monde. Dans ce cas, il y a trois moitiés : celle des plus pauvres, celle des 56 personnes les plus riches, et la moitié des autres restants.

 

arnaud delebarre

20 janvier 2016

Tag(s) : #Crédit Suisse, #Pauvres, #Richesse, #Oxfam, #Davos, #Inégalités

Partager cet article

Repost 0