Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France : l'environnement et le programme 2017 de les républicains

La question est récurrente en France : l'environnement est-il l'apanage d'un parti ou fait-il, par nature, partie des programmes de tous les partis politiques, comme l'affirme F. Bujon de l'Estang à l'Esprit Public du 5 juin 2016, en ajoutant que les questions environnementales appartiennent à tout le monde et sont exprimées dans tous les secteurs de l'opinion. Au contraire, T. Pech rappelle qu'il y a une spécificité de gauche de l'écologie politique du fait de son rapport critique au marché et des inégalités environnementales qui touchent d'abord les plus faibles, et que l'idée écologique est très inhospitalière à la droite, sauf à être une écologie accessoire.

On se souvient du "ça commence à bien faire" de N. Sarkozy à propos de toutes ces questions d'environnement. Les déclarations récentes, peu argumentées d'un point de vue environnemental, de A. Juppé sur la place du nucléaire ou du gaz de schiste dans l'énergétique nationale française relève du même scepticisme. Ses positions reprises par pratiquement tous les candidats à la primaire du parti "les républicains" montrent que la droite française n'a pas entamé de réflexion programmatique sur les questions environnementales. Elle perpétue les décisions gaulliennes sous couvert d'enjeux industriels et se contente d'un patriotisme économique qui balbutie, quand les fleurons français en matière d'électricité et de nucléaire sont dévalués, y compris par les marchés à voir les cotes de AREVA ou EDF. L'évolution a été plus facile en Allemagne sur la place de l'environnement et de ses représentants dans les instances de gouvernement principalement car le débat sur le nucléaire a pu avoir lieu : l'environnement est mis en oeuvre grâce à des coalitions entre partis environnementaux et d'autres démocrates ou libéraux. Même aux USA, des représentants Républicains, d'habitude "godillots" alignés sur les instances dirigeantes de leur parti, commencent à cesser de nier l'effet anthropique du changement climatique et à imaginer une taxe carbone.

arnaud delebarre

11 juin 2016

Tag(s) : #2017, #Changement climatique, #Environnement, #Les Républicains

Partager cet article

Repost 0