Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inviter ou non des Ramadan dans une école ?

Conférence de T. Ramadan, silence des Badinter

Sc Po St Germain en Laye a invité le 24 mars 2016 le professeur d'études islamiques à l'Université d'Oxford, T. Ramadan. La conférence s'intitule "Islam, Politique et Sociétés". La Ministre de l'éducation doit-elle interdire cette conférence ? Pourquoi une école organise-t-elle une telle intervention ? N'est ce pas donner une tribune et une caution à ce prêcheur ? Echanges vifs sur les réseaux entre ceux qui n'interdisent pas et ceux qui pensent que la Ministre devrait l'interdire. Etonnamment, pour guider la République et son peuple, aucun article ou message des Badinter ne paraît sur le boycott ou sur l'organisation d'une telle conférence. Pourtant Mme et M Badinter occupent régulièrement les médias : elle, pour rassurer des Français [...] tétanisés par l’accusation d’islamophobie ou pour promouvoir le boycott de la mode islamique; lui pour dire quoi faire des terroristes, ou remettre un rapport sur le droit du travail. Le peuple n'en est que plus désemparé, tétanisé, sans ces phares intellectuels capables de former ou de guider sa pensée.

La diversité des intervenants dans l'enseignement est-elle formatrice ou dangereuse ?

Dans une école d'ingénieurs, il n'est pas rare que l'on propose aux élèves de quoi réfléchir sans inculquer du prêt-à-penser, en variant les intervenants et les points de vue. Par exemple, pour exposer les stratégies de gestion de l'eau dans une formation sur l'environnement, une conférence d'une Agence de l'Eau sur les nitrates et leurs conséquences, et une conférence d'une société d'ingénierie qui conseille les agriculteurs sur l'épandage des boues et lisiers ne sont pas de trop pour donner à réfléchir sur la vacuité ou l'efficacité de pratiques françaises. Sur le sujet de l'énergie, inviter d'une part, des intervenants d'EDF, AREVA ou GDF et d'autre part des personnes compétentes en stratégie énergétique alternative ou sur le risque économique, écologique du nucléaire n'est pas dénué d'intérêt pour donner à penser aux futures générations qui concevront ou vivront les problématiques futures de l'eau, de l'environnement ou de l'énergie. Certaines conférences et certains conférenciers génèrent parfois des protestations, émanant notamment de grands corps d'Etat, qui intiment que quelques conférenciers adoubés par eux soient seuls mis en face des élèves et étudiants. Ainsi une lettre adressée au directeur de l'école signalera que la prise de parole de tel ou tel conférencier est peu souhaitable pour former de futurs cadres qui doivent perpétuer une pensée officielle.

Le peuple et ses jeunes sont-ils cons ?

Par cette invitation faite à T. Ramadan, Sc Po donne à un public l'occasion d'entendre ses arguments, ou l'une ou plusieurs des facettes de ses analyses. Ce conférencier ne risque-t-il pas d'embrigader, tellement il est retors et son public naïf ? Le problème, selon certains, réside dans le fait que ce conférencier tient un double discours. La belle affaire ! Quand Hollande tient un discours au Bourget sur la finance et que ses ministres freinent des deux pieds pour ne pas taxer les transactions financières : est-ce un double discours ? Le peuple est-il dupe ? Et d'ailleurs simple, double ou triple, est-ce réellement la question ? Ceux, comme L. Bouvet, qui dénoncent les doubles discours n'en sont-ils pas friands eux-mêmes ? Le public de Sc Po serait-il donc incapable, après la conférence de comparer le déclaré avec d'autres analyses lues ou entendues par ailleurs, ou ne serait-ce que par ses questions ? Pour un tel conférencier, les deux questions ne sont-elles pas plutôt de savoir si son discours est intéressant au point d'être invité dans une formation et si les propos qu'il tient sont dans le respect de la loi française ? On peut finalement se réjouir que l'enseignement diffuse des savoirs et qu'il permette aussi le développement des capacités à juger de la qualité des idées et arguments.

arnaud delebarre

7 avril 2016

Tag(s) : #Bouvet, #Cons, #Education, #Instruction, #Islam, #Peuple, #Ramadan, #République, #Sciences Po

Partager cet article

Repost 0