Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Université : gestion des ressources humaines et attractivité

Emoi et frémissements chez les fonctionnaires ce mois de juin 2015 puisqu'il est question de revaloriser les grilles, notamment dans l'enseignement, et la valeur de l'indice en 2017 pour maintenir l'attractivité de la fonction publique (sic). Emoi et frémissements dans le monde de l'enseignement supérieur et de la recherche qui retrouverait demain une secrétaire d'Etat avec A.Y. Le Dain.*

L'enseignement voudrait donc être attractif notamment vis-à-vis de ses ressources humaines ? Sa ministre se réjouit de l'amélioration des résultats des concours de recrutements dans le primaire et le secondaire où une certaine sélectivité revient. A l'université, avoir un recrutement attractif ne semble pas être la priorité, si l'on en croit les méthodes de gestion des ressources humaines. Les dysfonctionnements constatés à l'I.U.T. de Saint-Denis de l'université Paris 13 sont visiblement élaborés pour mieux rémunérer des personnels, ou dissimuler des sous-services. L'université de Lyon II traite assez mal certains de ses vacataires. L'université de Lorraine a une conception originale de ses engagements : elle considère qu'elle n'est pas tenue de respecter un contrat signé par elle, qui stipule qu'un agent recruté à durée déterminée verra sa rémunération évoluer en fonction de l'avancement d'échelon et de grade dans son corps d'origine. Devoir faire appel aux tribunaux pour tenter d'être payé est assez peu attractif pour un salarié ou un candidat. L'université de Lorraine ne respecte pas non plus la mission confiée à ses fonctionnaires : l'un d'eux a démissionné après avoir constaté que son travail n'était pas celui pour lequel il avait été recruté.

Les universités se demandent régulièrement, si elles sont choisies par les étudiants, faute de mieux et pour raison d'échec ailleurs. Elles peuvent aussi se demander comment attirer ou garder les enseignants, étant donnée la faible qualité des missions qu'elles proposent, et la gestion irrespectueuse des contrats. Le changement de grille et la valeur du point d'indice peuvent modifier leur attractivité, mais pas compenser une gestion des ressources humaines déficiente. Le recrutement de fonctionnaires est parfois difficile : il peut être amélioré par les mesures ministérielles annoncées ces jours-ci, si les pratiques des universités s'améliorent.

arnaud delebarre

16 juin 2015

*Finalement ce 17 juin l'enseignement supérieur et la recherche récupère un secrétaire d'Etat (T. Mandon).

Tag(s) : #Enseignants, #Fonctionnaire, #Indice, #Lorraine, #Management, #Ressources Humaines, #Université

Partager cet article

Repost 0