Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut sauver l'étudiant médiocre

Les faussaires et plagieurs de labos étant à l'affiche ces derniers temps, le titre de ce billet est inspiré de celui de l'article de Gaïa Universitas sur l'interview de F. Dubet par Educpros "On choisit de tendre la main à quelques lycéens méritants, mais que fait-on des autres ?".

F. Dubet aborde notamment les dispositifs tentant d'ouvrir l'accès aux grandes écoles. Ces dispositifs sont de deux ordres. D'une part, des voies alternatives d'entrée pour des publics aux potentiel et capacités peu adaptés au concours ordinaire : c'est la solution choisie notamment par Sciences Po Paris, qui contrairement à ce qu'affirme F. Dubet, a fait des émules, notamment à l'Ecole Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy (ESSTIN) avec ses conventions COSE et par les recrutements alternatifs du concours GEIPI-Polytech. Et d'autre part, les dispositifs de soutien pour passer le concours ordinaire comme "une grande école pourquoi pas moi ?" ou comme certaines cordées de la réussite. F. Dubet corrobore le résultat déjà connu, à savoir, l'efficacité de la première solution en comparaison de la seconde, cette dernière étant surtout susceptible de donner bonne conscience en se leurrant sur l'égalité du concours unique républicain.

Oui il faut sauver l'étudiant médiocre, et former les moins méritants, et se féliciter de l'existence et du travail des filières qui ne récoltent pas les meilleurs pour fabriquer des élites. Ces filières instruisent et éduquent des élèves ou étudiants moyens, parfois considérés comme médiocres, mais qui ne sont tout simplement pas les meilleurs. Le rôle d'un système de formation est l'amélioration du niveau de connaissances et de compétences. Les élèves déjà excellents pourraient se passer de formations, tandis qu'au contraire, la valeur ajoutée de la formation prend tout son sens pour les autres.

arnaud delebarre

13 mai 2015

Tag(s) : #Ecole, #Egalité des chances, #ESSTIN, #Etudiants, #Ingénieurs, #Morale, #Polytech, #Sciences Po Paris, #Sélection

Partager cet article

Repost 0