Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Silence : des escarpins, des tapis et des cons

Silence. C'est une oeuvre de Z. Bouabdellah : des tapis de prière alignés, un cercle découpé dans chacun et, dans chaque cercle, une paire d’escarpins. L’artiste et une des commissaires de l’exposition "Femina ou la réappropriation des modèles" ont choisi de retirer la pièce, "afin d’éviter toute polémique et récupération au sujet de la présentation de cette installation qui ne représente aucun caractère blasphématoire". On apprend d'ailleurs récemment que Silence serait finalement réinstallé. Dans un communiqué, Z. Bouabdellah s'était interrogée car ni le Coran, ni aucune sourate ou hadith “sahih” ne font référence à l’interdiction de détourner ou de découper un tapis. Les propos de l'artiste sont étonnants ! Est-ce à dire que cette artiste voulait créer uniquement dans un champ autorisé par les religions ou qu'elle conseille les religions sur ce qui est blasphématoire ou non ? Les religions, notamment du fait de la médiocrité de leurs cadres, ont donc réussi à imposer une auto-censure aux médias et aux artistes. On espère que d'autres artistes sauront créer et s'asseoir sur des tapis, après ou pas s'être déchaussés. Et créer des polémiques et des blasphèmes, aidés par leurs commissaires d'exposition !

Par ailleurs, ces escarpins impeccablement rangés sur ces tapis sont élégants et semblent positifs à l'égard des religions, tant ils expriment la docilité que les religions apprécient chez leurs adeptes et la domestication (apparente) de femmes dont les religions ont souvent une peur maladive. Ce "Silence" exprime un certain respect et une sérénité que les religions obtiennent finalement assez peu. Certes, ces escarpins laissent aussi penser que la religion n'est pas le seul système de valeurs proposé et qu'il y a peut-être une vie hors de la religion, y compris pour celles qui se sont déchaussées. Si cette oeuvre est jugée blasphématoire par quelques cons ou si sa créatrice explique qu'elle ne blasphème pas, les prochaine publicités de Saint Maclou seront validées par les censures religieuses !

arnaud delebarre

3 février 2015

Tag(s) : #Arts, #Audace, #Blasphème, #Bêtise, #Cons, #Femmes, #Religion, #Silence

Partager cet article

Repost 0