Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Changement climatique : que faire des sceptiques et négationnistes ?

Les esprits sont comme les parachutes, ils ne fonctionnent que lorsqu'ils sont ouverts, proclamait Pierre Desproges. Ce qui paraît plus judicieux que le discours de Marek Halter qui dans "Réconciliez-vous" prétend que la haine vient de l'ignorance. Rien de moins fondé que cette assertion qui veut qu'un être éduqué ne hait point, à voir les haines proférées par des esprits passés par l'école. L'éducation ne peut pas tout !

Comment traiter (avec) les climato-négationnistes ?

Les climatologues, notamment américains, sont victimes de la double peine : non seulement ils travaillent sur le changement climatique, mais ils doivent aussi répondre à des attaques agressives hors du champ scientifique de la part des sceptiques du climat. La question du moment de la communauté scientifique est de savoir si il convient de dialoguer, réfuter ou ignorer les détracteurs du changement climatique. Un peu, comme si les historiens en venaient à se demander ce qu'il convient de faire avec les négationnistes ou si les médias se demandaient que faire avec les complotistes.

Le mainstream climatique doit-il ignorer, critiquer ou dialoguer avec les opposants ?

Les dissidents qui nient le changement climatique publient notamment sur le blog "Watts Up With That" (WUWT), qui revendique être "the world's most viewed site on global warming and climate change". Anthony Watts et ses affidés y dénigrent les orientations, travaux et publications des organismes engagés dans la mesure ou la modélisation du changement climatique, comme la NOAA.
Ignorer ?

Un climatologue américain, apparemment suivi et respecté, tient le blog "...and Then There's Physics", où il tente d'exposer et de débattre des idées et des faits au sein de la communauté scientifique du changement climatique, sans dédaigner les aspects épistémologiques ou méthodologiques généraux. Il vient de publier un billet où il exhorte à devenir adulte sans se perdre en débats sur l'étiquetage des climato-opposants en dissidents, sceptiques ou négationnistes.

Critiquer ?

Un blogger qui avait choisi l'affrontement avec les climato-sceptiques avec le blog "Wott's Up With That", semble avoir abandonné. Son dernier article raillait un billet de WUWT, qui conseillait à la NASA de s'occuper des dangers de collisions d'astéroïdes avec la terre plutôt que de climat.
Dialoguer ?

L'initiative "Climate Dialogue" a été créée pour tenter d'établir un dialogue entre le mainstream de la communauté du changement climatique et les sceptiques, notamment pour consolider les rapports de l'Iinternational Pannel Climate Change (IPCC) par un reviewing plus poussé. Cette initiative d'autorités néerlandaises vient de publier son rapport final sur cette tentative de médiation. Les conclusions sont assez pessimistes puisque le blog n'a pas réussi à attirer les scientifiques mainstream du changement climatique, qui se méfiaient de ce blog où les climato-sceptiques les dissuadaient d'intervenir sur ce blog malgré ses animateurs et leurs tentatives d'ouvrir le débat.

Outre le rôle important joué par les blogs dans ces affrontements, on voit que l'opposition entre la communauté étudiant le changement climatique et les dissidents, sceptiques ou négationnistes semble consolidée et le dialogue scientifique et courtois inexistant.

arnaud delebarre

21 février 2015

Tag(s) : #Climat, #Recherche, #Responsabilité, #Sceptique

Partager cet article

Repost 0