Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'irréligion bientôt blasphématoire et interdite en France ?

Même pas peur ? Même pas vrai !

Des rassemblements montrent la mobilisation populaire, spontanée à la suite des meurtres du 7 janvier à Charlie Hebdo. On affiche, on scande le slogan "Même pas peur". Même pas peur ? Même pas vrai ! En France, aujourd'hui, on a visiblement peur de critiquer les religions, d'être taxé de racisme, d'être accusé de briser l'unité nationale, d'avoir une voix différente. On prône l'unité nationale, c'est-à-dire, si l'on décode, l'incitation à ne pas faire d'amalgame entre terroristes et pratiquants d'une religion, ou ne pas déclencher des passions fratricides. Mais l'organisation de la manifestation du 11 janvier tourne au fratricide et à la récupération dénoncée par quelques rares interventions. Et surtout, l'unité nationale n'enjoint-elle pas de :

- ne pas penser différemment;

- ne pas critiquer les religions (seulement leurs émanations terroristes);

- ne pas s'exprimer seuls, sans encadrement de partis ou politiques.

Même pas peur ? Certains pensent que ne pas avoir peur est une qualité, quand le courage serait d'avoir peur de se lever contre la perte du droit de refuser la religion comme politique.

La religion devient interdite de critiques et s'impose en politique

La peur s'est manifesté dans divers pays où la critique du religieux est moins tolérée qu'en France, avec, par exemple, des dessins de Charlie Hebdo floutés, pour éviter la provocation. Pourtant, Charlie Hebdo critiquait l'intégrisme religieux, mais critiquait également les religions. Cabu parlait, dans une interview rediffusée le 7 janvier à 19h00 sur RTL, des religions qui cadenassent la parole. Il pointait le 5 décembre 2014 dans DH.be "la dérive de toutes les religions qui deviennent extrémistes [et de ceux] qui transforment des religions en politiques [...]. [...] ce sont eux les censeurs, aujourd’hui : les religieux, les moyenâgeux." G. Kepel, invité ce 3 janvier sur France Culture, fustige la déclaration de F. Hollande en Tunisie ("la France sait que l'islam et la démocratie sont compatibles") et dénonce le mélange du dogme religieux et de la politique. Dénonciation lucide quand les religions pèsent sur le politique comme dans le cas du mariage pour tous et de la manif pour tous, à la revendication inspirée des religions. J.-L. Mélenchon a raison de rappeler le droit français à l'irréligion.

La peur du débat sur la religion

P. Joxe fait un show agressif ce 9 janvier sur France Culture, et promeut la lecture de la bible et du coran. Et alors ? Un article du Monde sur Houellebecq indiquant qu'il interrompt la promotion de "Soumission", lui vaut des commentaires hostiles. Parce que Houellebecq parle de l'instauration possible d'un régime islamique modéré en France ? Parce que modéré ne convient pas pour qualifier un régime islamique ? Un régime religieux peut-il être "modéré" quand il s'impose à une république ? Houellebecq est qualifié d'irresponsable parce qu'il imagine pour la France ce qui se passe ailleurs ou bien parce qu'en "France [...] le fait même de prononcer le mot islam peut vous être reproché; l'islam ne fait pas partie des sujets dont on puisse réellement débattre."

Refuser à la religion un rôle politique

Ce 9 janvier, France Inter propose un débat dans son 7-9 : "peut-on rire de tout" ? Une auditrice particulièrement pertinente évoque la possibilité de critiquer l'extrémisme religieux, quand au contraire, la critique de la la religion est proscrite. On ne peut plus être mécréant et revendiquer pour sa nation d'être irréligieuse. La question n'est effectivement pas seulement de savoir si caricaturer des intégristes est autorisé ou non ou si brandir "Not in my name" rend la religion de certains acceptable ! Etre irréligieux est un droit, en France, certes combattu par des tarés, y compris par des actions en justice. La question semble être maintenant : a-t-on encore en France le droit de critiquer les religions et de leur refuser d'entrer dans le champ politique républicain ?

arnaud delebarre

9 janvier 2015

Tag(s) : #Blasphème, #Cabu, #Charlie, #Diversité, #Houellebecq, #Humeur, #Opinion, #Peur, #Religion

Partager cet article

Repost 0