Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marcher : éprouver la nature et aviver les idées

"On pense en marchant ; marcher fait penser puis, souvent, écrire" énonce A. de Baecque à la page de l'émission "Marcher, une histoire des chemins" proposée par France Culture cet été. Mais qui écrit quoi ?

Des incontinents contemporains...

Les Kahn, Streiff et Ruffin rendent compte de leurs marches et de leurs analyses ordinaires dans des livres qu'ils commentent dans des émissions de promotion. Ces auteurs-là ont été précédés par d'autres, parfois plus talentueux et intéressants, qui racontent aussi leurs pérégrinations et réflexions. De Baecque en cite à la page de son émission, auxquels on peut ajouter Pétrarque et sa lettre (1336) "L'ascension du Mont Ventoux" où, comme le dit le préfacier de l'édition Séquences de 1990, P. Dubrunquez, s'affrontent une sensibilité neuve et une conscience qui cherche une règle de conduite.

... aux amateurs de randonnées prosélytes,

Il y a aussi ceux qui écrivent des guides de randonnées à l'usage des randonneurs ou des pèlerins. Des adeptes enthousiastes de la marche ont publié des ouvrages sur le GR5 du Léman à Nice, guidant le marcheur en donnant orientation, attraits et logistique des hébergements (cf épisode 5 de la série d'émissions). Il existe même des guides cotant refuges et gîtes pour la qualité de restauration ou d'hébergement.

... et aux penseurs marcheurs.

Une autre catégorie est celle de ceux qui écrivent sur leurs sujets de prédilection ou professionnels, en utilisant la marche comme source d'inspiration ou d'organisation de leurs idées. Rousseau écrit "Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans les voyages que j'ai fait seul et à pied sur les chemins. La marche a quelque chose qui anime et avive mes idées." On peut citer parmi cette catégorie d'auteurs, quelques philosophes, essayistes, entrepreneurs, contemporains comme M. Serre, D. Schneidermann, N. Pène. Leurs écrits ne concernent pas leurs marches et itinéraires, mais leurs réflexions ont été portées par leurs pas.

Eprouver

"Marcher, c'est éprouver la nature" dit A. de Baecque dans le dernier épisode. Et cette épreuve génère parfois ses écrits qui éprouvent, positivement ou non, leurs lecteurs.

arnaud delebarre

1er octobre 2014

Tag(s) : #Société, #Montagne, #Marcher, #Nature, #Culture

Partager cet article

Repost 0