Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fragments de vie d'une ressource humaine

En ces périodes où le chômeur est suspecté d'être trop indemnisé, de frauder ou de ne pas être assez motivé dans sa recherche d'emploi, voici quelques fragments de la vie d'une ressource humaine à la recherche de l'emploi ou du manager idéal.

Une ressource humaine à vendre et à acheter

Toute ressource humaine a expérimenté le CV qu'il faut améliorer selon celui qui l'examine. Les tendances actuelles sont d'y inclure des référents, des résultats chiffrés et des compétences (rubrique très courues dans la fonction publique). Pour T. Tse, M. Esposito et O. Groth, au contraire le CV est un frein au recrutement en perpétuant les inégalités de carrière. Il existe d'ailleurs des "datings" sans CV, même pour les seniors : on peut être âgé et trouver un emploi. Il faut savoir néanmoins être moderne et savoir utiliser son smartphone pour se vendre.

La ressource humaine doit devenir hybride, pluri-compétente. L'attrait des doubles diplômes n'est pas neuf, mais les profils hybrides recherchés associent maintenant des compétences assez différentes : pharmaciens-managers, ingénieurs-financiers, managers-sciences politiques, avocats sachant lire un bilan, architectes-ingénieur.

Attention : la ressource humaine est priée de veiller à son e-réputation et à ne pas se "bâcher" en entretien avec du vocabulaire ou des préoccupations à proscrire.

Une ressource humaine à choyer et à épauler par des leaders

De l'autre côté, les acheteurs doivent séduire la ressource humaine convoitée ou acquise. Ne pas l'user prématurément en l'incitant à vivre hors du travail comme les chefs d'entreprise souhaitant favoriser l'équilibre travail-vie de famille, car un salarié qui a trouvé l'équilibre sera plus performant. Cette entreprise proposera un cadre de travail où s'épanouit le bien-être en offrant des lieux et des organisations qui apportent douceur, intimité, sentiments d'appartenance et du travail effectué. Ce qui n'empêche pas de penser le bureau au-delà, avec le télétravail et le coworking car l'entreprise se dématérialise et le salarié se nomadise avec des tiers-lieux de travail comme le business lounge, le café wifi, l'espace de coworking, le télécentre, le centre d'affaires.

Des chefs qui prennent soin de leur ressource humaine ? J. Haden publie ce qu'un patron exceptionnel octroie à ses employés : on retiendra particulièrement l'autonomie et la perspective de carrière. G. Karsenti veut reconnaître un leader. Il cite des cas notoires, dont les qualités concernent peu la relation du leader avec ses ressources humaines, et encore moins, une qualité de la ressource humaine à acheter. G. Karsenti évoque aussi le "charisme affirmé" du leader. Cela m'a rappelé la question "Avez-vous du charisme ?" d'un chasseur de tête au candidat à un poste de direction, et des managers dont on souhaiterait plus de management et moins de charisme.

Un leader qu'on peut opposer au "chef trop cool" de M.-M. Sève qui prône l'humanité pour ses ressources sans la mise en danger ni la perte d'efficacité. Tout comme, G. Verrier veut concilier performance et bienveillance, durablement.

Une ressource humaine qui fait bouger les métiers RH

Dans le même temps, les recruteurs changent leurs sources ou leurs moyens d'identification de matières premières notamment avec les réseaux sociaux, quand ils ne se demandent pas comment vont évoluer leurs métiers (cf débats initiés par LinkHumans). La mécanisation du recrutement est possible par les nouvelles technologies, mais n'est pas vécue comme efficace. Par ailleurs, les DRH doivent s’adapter aux CV affichant des parcours personnalisés, customisés, afin d’évaluer la pertinence du cocktail vis-à-vis des besoins de transversalité. Mais les DRH veulent aussi plus de place dans l'entreprise et en prendre la tête comme le prouve le Grand Prix du DRH devenu président et les prix des innovations ressources humaines (RH) et de responsabilité sociale de l'entreprise (RSE).

Une ressource humaine publique qui veut être utile

Une mention spéciale à la fonction publique qui se met à rêver d'optimisation de la ressource humaine à plusieurs échelles. Le Président de la République souhaite qu'elle se mobilise au chevet de la France; le ministère de la fonction publique veut l'intéresser et prolonger sa carrière ! Quand des ressources humaines regrettent d'être payés à ne rien faire ou déplorent de ne pas avoir d'affectations.

arnaud delebarre

13 octobre 2014

Tag(s) : #Ressources Humaines, #Responsabilité, #Innovation, #Compétition

Partager cet article

Repost 0