Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Halte aux livres de randonnées

Au Masque et la Plume du 13 avril 2014, les critiques et l'animateur s'accordent sur la médiocrité des livres du nouveau genre littéraire : le livre de randonnée. Sont épinglés les ouvrages de A. Kahn, de J.-C. Ruffin et celui de L. Daudet. Ce14 mai 2014, M. C. Streiff, ancien PDG de PSA, s'exprime à RTL pour dire qu'il a su marcher de la Moselle jusqu'à Nice. On est prié d'apprécier les pas de ces têtes et ex-têtes de gondoles.

De bons marcheurs et des bouquins moins inspirés que les paysages qu'ils traversent. Des auteurs médiatisés s'épanchent sur leurs ampoules quotidiennes et profèrent leurs pensées ordinaires. Avec des sujets aussi prégnants que : peut-on marcher avant ou après un AVC ? Avant ou après un échec ou une renonciation politique ?

Le déplacement par la marche a été et est toujours partagé par nombre de Français depuis fort longtemps, y compris par obligation économique, avant et maintenant. Antoine Prost a témoigné que si nous vivions avant 1914 nous marcherions beaucoup. Ces marcheurs médiatisés ou narcissiques nous refont le Tour de la France par deux enfants en y vendant leurs égos mêlé au patriotisme initial.

Pour la protection de l'environnement sonore et intellectuel, vive la marche en silence.

arnaud delebarre

15 mai 2014

Tag(s) : #Société, #Humeur, #Culture

Partager cet article

Repost 0