Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des écoles d'ingénieurs en recherche de légitimité sur les réseaux sociaux

Officiel : qui émane du gouvernement, de l'Administration, des autorités compétentes. Dont le caractère authentique est publiquement reconnu par une autorité.

De l'autorisation de prendre des initiatives

Bien souvent, en réunion interne au sein d'une université ou d'une école d'ingénieurs, j'ai pu constater que des participants souhaitaient une supradécision qui aurait validé celle prise en réunion, angoissés par leur propre audace d'avoir pris ladite décision. Ces participants recherchaient une onction, sans oser prolonger leurs initiatives sans une caution supérieure, illustrant le comportement du chef en mal de parapluie, ou une séquelle du présidentialisme français pantocrator, ou encore le syndrome du salarié demandant le droit de prendre des initiatives.

"Officiel" comme gage de légitimité et de crédibilité

Ce même désir de cautionnement prévaut pour quelques écoles d'ingénieurs qui cherchent à exister sur Twitter ou sur Facebook. Certaines d'entre elles s'affichent avec leur nom et ajoute un "officiel" pour tenter de se distinguer d'abonnés ou de pages qui portent le même nom qu'elles et qui ont parfois été déclarés ou ouverts avant que ces écoles n'aillent sur les réseaux sociaux.

Ainsi, alors qu'un certain Joakim Holm est déclaré @eeigm sur Twitter depuis 1 an environ, on trouve sur Twitter trois adresses attachées au sigle EEIGM de l'Ecole Européenne d'Ingénieurs en Génie des Matériaux : EEIGMOfficiel, EEIGMOficiel, EEIGM_officiel. Comme si le nom d'EEIGM n'était pas suffisamment légitime pour cette école et pour ses contrefacteurs, chacun a ajouté "officiel" avec plus ou moins de respect de l'orthographe.

Sur Facebook, on trouve les pages "ESSTIN" et "ESSTIN la page officielle" dont on ne sait si l'une ou toutes deux sont les pages de l'Ecole Supérieure des Sciences et Technologies de l'Ingénieur de Nancy (ESSTIN). On devine que "ESSTIN la page officielle" voudrait bien être institutionnelle.

Un aveu de faiblesse de leur marque et de leurs messages

Des institutions ou des entreprises sont présentes sur Facebook ou sur Twitter sans accoler "Officiel" à leur nom, même en présence d'homonymes, car elles estiment que le contenu ou leur marque sont suffisants pour les différencier d'autres porteurs du même nom.

En s'affichant sur les réseaux sociaux avec leur nom accolé à un "officiel" de peur d'être confondues avec d'autres abonnés ou pages qui ne seraient pas sous leur contrôle, plutôt que de se légitimer, ces écoles d'ingénieurs exposent la faiblesse de leur image ou de leurs messages, plutôt qu'elles ne les consolident.

arnaud delebarre

15 mars 2014

Tag(s) : #Universités, #Enseignants, #Audace, #Ingénieurs, #Alumni

Partager cet article

Repost 0