Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Taxer les transactions financières

L'économie en questions de France Culture propose ce 15 février 2014 un débat sur le sort réservé à la taxation des opérations financières. L'argument "on ne peut pas le faire seul" pour ne pas le faire ressassé par O. Pastré semble peu crédible puisque cette taxation a déjà débuté (même en France) et le moins disant fiscal n'est pas la seule règle pour prendre des décisions d'implantation ou de transactions financières. Un argument entendu curieux est que la taxation française a amoindri le montant des transactions, alors que la TVA croissante des ménages qui réduit la consommation ne choque pas.

Malgré le courage de MM. Moscovici et Cazeneuve, le 19 février prochain, la France et l’Allemagne doivent annoncer leur position commune sur le projet européen de taxe sur les transactions financières proposé par la Commission. Plusieurs signaux indiquent que le gouvernement français cherche à affaiblir la portée de cette proposition. D’après les chiffres fournis par la Commission, avec un taux de 0,1 % sur les actions et obligations et de 0,01 % sur l’ensemble des produits dérivés, cette taxe pourrait rapporter 57 milliards d’euros par an.

Vu le nombre de diplômés sortis du système éducatif français public qui travaillent ensuite dans le secteur de la finance ici ou là, on rêverait d'une taxe sur les transactions financières qui contribue aux investissements dans l'éducation. On imagine l'audace et le courage des décisions du 19 février. Y compris sur l'Ukraine !

arnaud delebarre

19 février 2013

Tag(s) : #Société, #Audace

Partager cet article

Repost 0