Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stages : abus des entreprises ou abus des formations ?

E. Levy à "On refait le monde" le 19 février a été réduite au silence, ce qui n'est pas si courant, alors qu'elle commençait à aborder la question des stages, non sous l'angle des entreprises qui en abuseraient (M. Sapin avait annoncé en octobre 2013 une loi sur des quotas de stagiaires en entreprise), mais sous celui des formations qui imposent dans leurs cursus un nombre de semaines de formation réalisées sous forme de stages.

E.Levy a raison. Certaines formations usent et abusent des stages obligatoires au cours d'une scolarité au motif de professionnaliser leurs étudiants, en les incitant à découvrir le milieu économique. Le Ministre du travail déclarait en octobre 2013 «Il faut une réforme des stages, parce qu’un stage, ce n’est pas un travail, ça ne doit pas être un travail, ça ne doit pas être une période de salariat» et souhaitait un quota de stagiaires dans les effectifs des entreprises. Certains dénoncent le CDD déguisé en stage hors cursus de formation ? Le code du travail peut suffire à juger de la légalité du stage.

M. Sapin sait-il juger si une entreprise peut fonctionner ou non avec tel ou tel pourcentage de stagiaires ? La loi ne se trompe-t-elle pas de cible en oubliant que le sujet et l'exécution de tout stage sont validés et contrôlés par des formateurs ? L'abus des stages vient-il d'entreprises qui savent de quels collaborateurs elles ont besoin et si elles veulent et peuvent s'engager dans la formation d'étudiants ? L'abus des stages ne vient-il pas plutôt de formations qui veulent jouer sur plusieurs tableaux. Les formations économisent des coûts de formateurs. En augmentant le nombre de semaines obligatoires de stage, elles gagnent des places dans des classements. Elles ne contrôlent pas assez les conventions léonines ni le déroulement du stage. Des formations inscrivent parfois des étudiants en leur sein pour leur donner accès à un emploi sous le statut de stage, et percevoir les frais de scolarité.

arnaud delebarre

20 février 2014

Tag(s) : #Education, #Droit, #Enseignants, #Société

Partager cet article

Repost 0