Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faut-il faire un business plan pour choisir ses études ?

Faire ou ne pas faire des études

Une analyse récente, qui en recoupe d'autres plus anciennes, montre que les études coûtent de plus en plus cher tandis que les diplômes conduisent à des carrières moins rémunératrices. L'effet "ciseaux" (notamment aux USA) a généré des diplômés endettés en quasi faillite personnelle du fait de leurs emprunts contractés pour faire des études, puis de leurs salaires qui s'ensuivirent, insuffisants pour les rembourser. De leur côté les universités ont fortement augmenté leurs frais d'études et cherchent des gains de productivité et des clients. Des fondations incitent des jeunes à quitter les campus et d'autres acteurs les poussent à entrer dans la vie professionnelle pour entreprendre et ou pour aller vers l'apprentissage. De plus, des entreprises se piquent de créer des écoles (Ecole 42) et des programmes de formations, notamment par des MOOCs.

Des états qui veulent rentabiliser leurs investissements

Les nations veulent des citoyens de mieux en mieux éduqués, notamment pour des raisons de maîtrise de leur croissance démographique. Les pays prônent la mobilité et le libéralisme mondialisé mais d'une part, certains contingentent ou contrôlent les flux d'entrée, et, d'autres commencent à trouver que les coûts des études devraient être répercutés sur les jeunes formés et non sur la nation, notamment quand ceux-ci partent faire carrière dans d'autres pays après avoir bénéficié d'études à coût abordable.

Choisir ses études avec un business plan ou par plaisir ?

Quand elles en ont le choix, les jeunes générations et leurs familles sont donc face à des injonctions pour choisir leurs études supérieures. Il leur faut décider en établissant un business plan sur un temps long avec des paramètres volatiles. Faut-il continuer des études ou pas ? A quel coût sont-elles ? Jusqu'à quel diplôme ? Où (au sens géographique) ? Dans quels domaines ? Pour quels métiers ? Pour quel retour sur investissement ? Comment répartir le coût entre enfants futurs diplômés et parents ? Alternativement il reste la solution assez sage de ne pas faire de business plan, en choisissant des études à sa portée financière, par goût et par le plaisir qu'elles donneront.

arnaud delebarre
29 janvier 2014

PS : bravo à Cédric Labeau pour son analyse rafraîchissante

Tag(s) : #Société, #Education, #MOOC, #Alumni

Partager cet article

Repost 0