Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avenir et compétences d'un chercheur

Un docteur est-il un chercheur compétent ?

Alors qu'un article récent dit que la recherche n'a pas créé d'emplois en France en 2013, des papiers s'intéressent au devenir professionnel des chercheurs. Un article de Gaïa Universitas regrettait que ceux qui occupent des postes de R&D ne soient pas préférentiellement des docteurs en commentant une enquête qui indiquait que des docteurs occupaient des fonctions hors recherche et que des non-docteurs occupaient des fonctions de recherche. Ce rapport écrivait notamment "En France, la croissance des effectifs de chercheurs observée ces dernières années n’a pas bénéficié de manière significative aux recrutements des docteurs".

Les qualités d'un chercheur

Savoir si un individu a acquis telle ou telle compétence du fait de sa thèse et du titre de Docteur semble moins intéressant que de savoir quelles compétences apporte une expérience de "chercheur". Ainsi l'étude "Et si les chercheurs d'aujourd'hui étaient les managers de demain ?" où les auteures pointent des qualités acquises par des chercheurs (sans restreindre le chercheur à celui qui est docteur), c'est-à-dire ceux qui exercent ou ont exercé une fonction ou des missions de recherche. Parmi les qualités et compétences acquises par l'exercice de la recherche, les auteures recensent : capacité à vivre le changement et à analyser le complexe dans l'incertain ; la vision long terme et la détection des tendances émergentes; l'interculturalité ; la capacité à aller chercher une information et une compétence spécifique, à intégrer les flux d'informations ; la capacité à sortir du cadre, à ouvrir des champs nouveaux, à conduire des processus itératifs d’innovation ; la capacité à travailler et à faire travailler en équipe, à favoriser l’intelligence collective. Sans oublier ce qui est mentionné ailleurs dans l'article : savoir échouer et rebondir.

L'Oréal avait déjà expliqué il y a longtemps pourquoi les doctorants, les docteurs et les chercheurs étaient des éléments intéressants à recruter compte tenu des capacités acquises dans l'exercice de leurs fonctions de chercheurs. Il n'est pas inutile de rappeler que bien souvent, les grands Groupes industriels utilisaient et utilisent la R&D comme "pépinière" pour recruter les jeunes éléments qui évolueront ensuite vers d'autres fonctions que la recherche dans le Groupe.

L'innovation n'est pas l'exclusivité du chercheur

L'article "A quand le DRH comme patron de l'innovation ?" ajoute son grain de sel à ces réflexions. Car si les chercheurs ne font pas nécessairement de la recherche, à l'inverse, l'innovation et son management ne sont pas l'apanage des chercheurs.

arnaud delebarre
30 janvier 2014

Tag(s) : #Innovation, #Universités, #Education, #Recherche, #Ressources Humaines

Partager cet article

Repost 0