Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi des Etats arabes multiplient-ils les "Nobel de l'éducation" ?

L'enquête PISA

Le rapport PISA 2012 de l'OCDE est annoncé pour le 3 décembre 2013. Cette enquête existe depuis 2000 et vise à évaluer tous les 3 ans les acquis des jeunes de 15 ans dans 34 pays membres de l’OCDE et de nombreux pays partenaires. Les tests portent sur la lecture, la culture mathématique et la culture scientifique. La chute de la France est annoncée mais là n'est pas le sujet. La synthèse de l'enquête 2009 donne une indication de la position de Dubaï et du Qatar. Pourquoi ces Etats décident-ils de créer des forums et prix autour de l'éducation ?

Le Qatar et les Emirats Arabes Unis créent leur "Nobel de l'Education"

Le "World Innovation Summit for Education" (Wise) du Qatar décerne depuis 2011 le Prix Wise de la Qatar Foundation : le troisième prix Wise a été remis récemment à Vicky Colbert. Les Emirats Arabes Unis avec le "Global Education and Skills Forum" et la fon­da­tion Varkey GEMS annoncent le prix du meilleur prof du monde. Le premier est doté de 500 000 $, le second de 1 000 000 $. Le premier se fonde sur la sélection d'un comité présidé par Allan Goodman, président de l'Institute of International Education (États-Unis) puis le choix d'un Jury. Le second fonctionne sur un principe équivalent et sous audit de PriceWaterhouseCoopers.

L'éducation et la formation dans le monde arabe

Le monde arabe (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, Libye, Egypte, Soudan, Jordanie, Liban, Palestine, Syrie, Irak, Bahreïn, Arabie Saoudite, Yémen, Koweït, Qatar, Emirats Arabes Unis, Oman et Djibouti) compte environ 260 millions d’habitants. La création de WISE et de ces deux prix "Nobel" semblent accentuer le focus sur l'éducation en Arabie. Les évolutions de l'éducation ont été pointées dans plusieurs rapports, sachant que les printemps arabes ont récemment bouleversé la donne. La politique éducative de ces pays ne veut plus se limiter à former des dirigeants mais aussi des citoyens, et des citoyennes. "L’école, machine de stabilisation et de reproduction qui n’aime pas les changements semble laisser la place à une école qui essaie de s’ouvrir, qui vise le développement de la personne humaine et qui aspire à devenir une école citoyenne" (Khaled El Andaloussi). L'éducation doit (veut) viser aussi à professionnaliser ses élèves et étudiants par des formations adaptés aux métiers attendus. Est-ce pour préparer le passage d'activités liées à l'énergie à d'autres industries ? Sans oublier l'image positive donnée par ces forums et ces "Nobel" aux pays qui en sont les porteurs.

10 novembre 2013

arnaud delebarre

Tag(s) : #Education, #WISE, #Qatar, #Emirats Arabes Unis, #Nobel

Partager cet article

Repost 0