Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quotas de stagiaires en entreprise : est-ce bien nécessaire ?

Une loi concernant les stages en entreprises et en administration pourrait être étudiée à la mi-novembre. M. Sapin (photo) aurait déclaré : «Il faut une réforme des stages, parce qu’un stage, ce n’est pas un travail, ça ne doit pas être un travail, ça ne doit pas être une période de salariat». M. Sapin y voit aussi les conditions de validation ou non des trimestres de droits à la retraite.

Les Echos ont écrit : "L’été en particulier, certaines PME tournent avec plus de stagiaires que de salariés !". Enfin, Génération précaire dénonce une hausse des stages et une baisse des CDD dans certains secteurs : des CDD seraient qualifiés de stage pour raison de coût. Certains cursus de formation incluent une proportion significative d'exercices de mise en situation dans le monde économique.

Qui peut dire si une entreprise peut fonctionner ou non avec tel ou tel pourcentage de stagiaires ? Le stage n'est-il pas une période de formation dont le sujet et l'exécution sont validés et contrôlés par des formateurs en collaboration avec l'étudiant et l'entreprise de placement ? Un CDD déguisé en stage hors cursus de formation est-il un stage ? Le code du travail, parfois jugé disproportionné ces derniers temps, ne peut-il suffire ?

L'Etat sait donc combien de stages sont nécessaires ou admissibles dans une entreprise, contrairement aux formations, entreprises, inspection du travail et stagiaires eux-mêmes ou contractuels qui en seraient incapables ? Des quotas de stagiaires en entreprise sont-ils nécessaires pour régler des questions de droit, de qualité de formations, ou de fonctionnement d'entreprise ?

26 octobre 2013

arnaud delebarre

Tag(s) : #Education, #Universités, #Enseignants, #Droit

Partager cet article

Repost 0